MENU FERMER

Abonnez-vous CHF 55.- par année seulement

Editorial

Le premier et le dernier

Vous tenez dans vos mains le premier numéro du nouveau Cinébulletin. Nouveau dans son organisation interne, dans ses choix linguistiques et de rubriques, dans son design et dans sa fréquence. Une mue, mais dans la continuité de ce qu’est le magazine depuis sa création en 1975 : un trait d’union entre les professionnel·le·s de l’audiovisuel de toute la Suisse.

Tout d’abord, et c’est une joie, la langue italienne a désormais une vraie place dans tous les numéros, au centre du magazine. La journaliste Chiara Fanetti a rejoint l’équipe en novembre pour faire vivre cette nouvelle rubrique. Rédactrice en cheffe de Cult+ pour la RSI, son réseau et son énergie permettent à la rédaction de se déployer enfin au sud des Alpes. Les traductions en français et en allemand de ces textes sont accessibles sur notre site internet.

Et parce que nous sortirons désormais six fois par année, et plus huit, cinebulletin.ch est appelé à prendre de l’importance. Si vous n’en êtes pas encore familier·ère, je vous encourage à nous suivre sur Facebook et Instagram, afin de ne rater aucun des textes originaux et des actualités qui y paraissent.

Cette fréquence nouvelle nous a poussé·e·s à repenser notre traitement de l’information, tant visuel qu'éditorial. Nous avons fait le choix de travailler de manière plus ciblée et d’approfondir les thématiques et les débats qui nous semblent cruciaux pour la branche, sur la longueur. Pour ce tout premier Focus, c’est le public – son désamour et ses changements d’habitudes – qui forme le cœur battant du magazine. Nous avons également décidé de consacrer, dans chaque édition, une page à des sujets internationaux et une autre aux nouveaux talents. Une manière d’affirmer notre attachement à la fois au terreau européen dans lequel le cinéma suisse s’inscrit et à la relève de la création, qu’elle soit réalisatrice, technicienne, interprète ou productrice.

Ce premier numéro est également mon dernier. Après six années à la tête de la rédaction romande, je quitte Cinébulletin,
confiante que cet outil restera utile à la branche et qu’il continuera à évoluer au diapason des professionnel·le·s. à ce poste, j’ai rencontré nombre d’entre vous, toujours avec curiosité et enthousiasme. J’ai découvert une branche à la fois bouillonnante et diverse, mais soudée dans les difficultés. Vous avez été généreux·euses, piquant·e·s parfois, exigeant·e·s toujours et je sais que vous le serez encore avec Kathrin Halter et la personne qui me remplacera. à défaut de signer les pages de Cinébulletin, je compte bien en devenir une fidèle lectrice.

Merci à toustes (❤) et vive Cinébulletin!

 

Pascaline Sordet
Rédactrice Suisse romande

Numéro actuel  (PDF)