MENU FERMER

Pléthore d'événements pour les professionnel·le·s

Adrien Kuenzy / Communiqué de presse
16 janvier 2023

Public devant le Landhaus © module+ / Journées de Soleure

En marge des projections, les 58es Journées de Soleure propose de nombreux rendez-vous pour la branche et le public, dont «Fare Cinema» (faire des films), un nouveau cycle de rencontres. Petit tour d'horizon non exhaustif.

Tables rondes, ateliers, discussions: de nombreuses manifestations autour du cinéma suisse viennent encadrer les 58es Journées de Soleure et ses projections. Parmi elle «Fare Cinema» (faire des films), un nouveau cycle de rencontres pour parler cinéma. Dans ce cadre, les discussions ne s’intéresseront pas aux œuvres dans leur ensemble, mais creuseront un aspect donné de la réalisation. On pourra notamment débattre de l’éclairage dans les films d’aujourd’hui, de l’intimité devant la caméra, du cinéma en temps de guerre ou de la génération diaspora et de la perspective qu’apportent les secondos dans leurs œuvres. Les discussions auront lieu chaque matin dans la salle du Restaurant Kreuz et seront modérées par le directeur artistique des Journées de Soleure, Niccolò Castelli.

Le montage à l’honneur

D’autres thèmes centraux sont explorés à travers les différentes sections. «Focus» examine l’utilisation qui est faite aujourd’hui dans les films de fiction et documentaires des images d’archives, et la manière dont celles-ci contribuent à définir les récits. «Rencontre» se consacre au montage, et rend pour la première fois hommage à une monteuse, en la personne de la Suisse-néerlandaise Katarina Türler. Ce faisant les Journées mettent en lumière un aspect trop souvent négligé de la genèse d’un film: son écriture dans la salle de montage. «Histoires du cinéma suisse» passe en revue les utopies passées avec des films sur des individus qui rêvaient d’un monde meilleur. «Im Atelier» s’intéresse à la relation entre cinéma et théâtre en se demandant où se situe la frontière entre les deux. Certains des événements auront lieu dans le nouveau site du Stadttheater Solothurn.

Tout le programme des Journées de Soleure ici.

Rendez-vous à ne pas manquer

Ve 20.1, 10h15 – 11h45, Kreuz

 « Lumière artificielle sur la réalité »

De nos jours, il est possible de filmer dans des espaces exigus, dans le noir, sur une moto qui file à toute vitesse, dans un ascenseur. L’éclairage dans les films a changé, la distinction entre fiction et documentaire s’estompe. On incite les technicien.ne.s à «couper» la lumière et à créer les ombres qui racontent la vie. Les petites caméras légères réagissent toujours mieux à la lumière naturelle et remplacent désormais les projecteurs. Les possibilités créatives semblent illimitées, la technique se «démocratise». En résulte-t-il un appauvrissement du métier?

 

Sa 21.1, 10h15 – 11h45, Kreuz

« L’intimité devant la caméra »

Habitués dès l’enfance à une boulimie d’images, on peut se demander comment les jeunes d’aujourd’hui gèrent leur intimité. Où situent-ils.elles la limite entre fantasme et réalité? Qu’est-ce que cela signifie de braver les interdits à une époque qui se veut libre de tabous, mais où le malaise est peut-être plus profond qu’autrefois? Qu’implique la mise en scène d’une situation intime? Quels aspects éthiques faut-il prendre en compte lorsqu’on dirige actrices et acteurs?

 

Mo/Lu 23.1, 11h30–12h45, Kino im Uferbau

« La fièvre des archives »

Les images d’archives n’ont encore jamais été aussi accessibles et aussi présentes qu’aujourd’hui. Qu’est-ce que cela implique pour les réalisateur.trice.s? Nous aborderons également la fonction d’Archive Producer, qui gagne en importance, et nous nous intéresserons aux aspects du montage et de l’accès aux archives. En allemand et français avec traduction simultanée.

 

Lu 23.1, 18h30–19h30, Stadttheater

« Territoires intimes, entre cinéma et théâtre »

Dans leurs films et leurs pièces de théâtre, Sophie Dascal, Clara Eden, Charlotte Riondel et Alejandra Jenni sondent les sujets de la naissance, du rapport intergénérationnel, de la sexualité et de l’affection. Une discussion autour de l’essai documentaire «Mamma» et le projet «Zärtlich», avec le soutien du Story Lab du Pour-cent culturel Migros. En allemand et français avec traduction simultanée.

 

Ve 20.1, 13h–13h30, Haus der Kunst St. Josef

« MEDIA Desk Suisse: Coup d’oeil sur la nouvelle aide au co-développement »

Rétrospective et perspectives des mesures compensatoires MEDIA, et présentation du nouveau soutien au co-développement de projets minoritaires suisses. Quels projets peuvent en bénéficier? En allemand avec traduction simultanée. En collaboration avec Cinébulletin.

Décès de Reinhard Manz, pionnier de la vidéo

Erich Busslinger, Philipp Cueni, Hansmartin Siegrist
11 janvier 2023

Les Impact Days du FIFDH sont de retour pour leur 5ème édition

Alexandre Ducommun / communiqué
11 janvier 2023

Vous vous interesser au cinéma suisse ?

Abonnez-vous!

Voir offre