MENU FERMER

Les films suisses à Rotterdam

Teresa Vena
03 janvier 2024

«Milchzähne» de Sophia Bösch © Dschoint Ventschr

Le festival international du film de Rotterdam se déroulera du 25 janvier au 4 février. Une sélection de films helvétiques sera présentée dans différentes sections.

Au total, 12 œuvres suisses sont incluses dans le programme du festival de Rotterdam aux Pays-Bas. Parmi elles, on découvre aussi bien des films récents que des classiques, ainsi que des courts métrages.

Deux longs métrages sont présentés dans les deux compétitions principales : «Reise der Schatten» est la première animation longue d'Yves Netzhammer et est présentée dans la Tiger Competition. Swiss Films la décrit ainsi sur son site Internet : «Le premier long métrage de l'artiste Yves Netzhammer jette un regard impitoyable sur le présent et l'avenir, en utilisant une technique d'animation 3D unique, développée pour ce film».

Dans la Big Screen Competition, le long métrage «Milchzähne» de Sophia Bösch, qui traite des liens entre parents et enfants dans un cadre aventureux et apocalyptique, sera présenté en première mondiale. Cette coproduction germano-suisse sera également en compétition au festival Max Ophüls Preis (22.1.-28.1.2024). 

Quatre autres productions suisses sont présentées dans la section Harbour du festival. Il s'agit du drame «Bisons» de Pierre Monnard, qui sera présenté aux Journées de Soleure avant Rotterdam ; de «Baada Ya Masika» de Damien Hauser, au sujet d'une jeune fille africaine qui veut décider elle-même de son avenir ; du drame social d'Elene Naveriani sur l'émancipation d'une femme d'âge moyen «Blackbird Blackbird Blackberry», et du documentaire «Avant, il n'y avait rien» d'Yvann Yagchi. 

Dans la catégorie des courts et moyens métrages, le film documentaire expérimental «Schlafsand» d'Elias Bötticher est projeté ; dans la section Kids & Family, le festival présente les deux courts métrages d'animation «Tümpel» de Lena von Döhren et Eva Rust ainsi que «Rainboy» de Barbara Brunner. Et enfin, trois œuvres de Clemens Klopfenstein seront également présentées : Le long métrage «Die Vogelpredigt» de 2005, ainsi que les deux films expérimentaux «Cinema Bruciato», une compilation en cours de postproduction, et le court métrage «La luce romana vista da Ferraniacolor» de 2021.

Sélection suisse aux Impacts Days

Alexandre Ducommun
12 décembre 2023

FILMAR : 25 ans de cinéma latino-américain

Propos recueillis par Alexandre Ducommun
16 novembre 2023

Films suisse à l'IDFA

Teresa Vena
03 novembre 2023

Focus sur la Suisse à Montréal

Teresa Vena
03 novembre 2023

Vous vous interesser au cinéma suisse ?

Abonnez-vous!

Voir offre