MENU FERMER

Forte présence de réalisatrices suisses à la Berlinale 2020

Communiqué de presse / Swiss Films
03 février 2020

«Schwesterlein» (Réal: Stéphanie Chuat/Véronique Reymond) avec Lars Eidinger et Nina Hoss.

Fort de trois productions suisses en compétition, d’une dans le programme Panorama, de trois films dans la section Generation, d’un court métrage en compétition des Berlinale Shorts, de la Shooting Star Ella Rumpf et de nombreux « Berlinale Talents », le cinéma suisse renforce sa présence à la Berlinale 2020.

Pour la compétition, c’est Schwesterlein du duo de réalisatrices formé par Stéphanie Chuat et Véronique Reymond, produit par Vega Film - la société de production de Ruth Waldburger - qui a été choisi. Le film met en scène le duo allemand Lars Eidinger et Nina Hoss, interprétant frère et sœur, ainsi qu’à la suissesse Marthe Keller. En 2011, Stéphanie Chuat et Véronique Reymond avaient reçu deux Prix du Cinéma Suisse pour leur long métrage La petite chambre. En 2018, Les Dames, leur film documentaire commun, avait également été couronné de succès au cinéma. Avec Schwesterlein, après Eldorado (2018) et Sister (2012), c’est la troisième fois en huit ans que la Suisse sera représentée en compétition internationale de la Berlinale. Pour Sister, Ursula Meier avait alors remporté un Ours d’argent en 2012.

Deux coproductions suisses seront également en compétition : Favolacce de Fabio et Damiano D'Innocenzo, une coproduction italo-suisse des productrices tessinoises Michela Pini, Gabriella de Gara et feu Tiziana Soudani et de leurs sociétés Cinédokké et Amka Films, ainsi que Le sel des larmes, le long métrage franco-suisse de Philippe Garrel, co-produit par la société genevoise Close Up Films (Joëlle Bertossa, Flavia Zanon).

Le nouveau film d’Andrea Štakas dans la section Panorama

La réalisatrice Andrea Štaka présentera son dernier long métrage Mare, tourné en Croatie, dans la section en compétition Panorama. Tout comme dans les films antérieurs et primés d’Andrea Štaka que sont Cure (2014) et Das Fräulein (2006), c’est un personnage principal féminin fort qui se trouve au centre du film. Mare a été produit par Okofilm Productions (Thomas Imbach, Andrea Štaka) avec la société croate Dinaridi Film.

Films de et sur les femmes en compétition dans Generation et Berlinale Shorts

Les deux coproductions suisses en compétition dans Generation 14plus se focalisent sur des jeunes femmes en quête de justice : le long métrage italo-suisse Palazzo di Giustizia de Chiara Bellosi (coproduit par Cinédokké) ainsi que Yalda, a night for forgiveness de Massoud Bakhshi. Cette histoire de femmes dans l’Iran d’aujourd’hui, coproduite par Close Up Films, vient de célébrer sa première mondiale dans le cadre du Sundance Film Festival.

Generation Kplus présentera Der kleine Vogel und die Bienen de Lena von Döhren (production : Schattenkabinett). C’est le quatrième film d’animation ayant ce petit oiseau pour personnage principal ; ces courts métrages populaires ont tous été au programme Generation dans le cadre de la Berlinale.

Dans Berlinale Shorts - la compétition réservée aux courts métrages - c’est le documentaire expérimental Aletsch negative de Laurence Bonvin, se penchant sur le plus grand glacier des alpes, qui a été sélectionnée.

En outre, le producteur suisse Dan Wechsler participera également à la Berlinale par le biais de sa société Bord Cadre films et de ses quatre films programmés : Todos os mortos de Caetano Gotardo et Marco Dutra (compétition), Malmkrog de Cristi Puiu (Encounters), Pari de Siamak Etemadi et Un crime en comun de Francisco Márquez (tous deux au Panorama). Dans la Semaine de la Critique, on trouvera Tal día hizo un ano de Salka Tiziana avec la participation de la société de production suisse Anchois Films.

De nombreux talents et une Shooting Star suisses

Sept cinéastes et projets suisses participeront aux «Berlinale Talents», la plateforme de mise en réseau internationale destinée aux jeunes talents de la branche du cinéma : les réalisateurs Fisnik Maxhuni et Tommaso Donati, le scénariste et réalisateur rwandais Mbabazi Philbert Aimé ainsi que la directrice artistique Isabelle Siegrist et le caméraman Yunus Roy Immer (SYSTEMSPRENGER), tous deux travaillant en Allemagne. Ensemble Film (Franziska Sonder) est invité avec son projet de film Artic Link de Ian Purnell dans la Doc Station et Cocoon Productions (Rhea Plangg, Simone Späni) avec Saltwater Heartdans la Short Film Station.

L’actrice suisse Ella Rumpf sera distinguée en tant qu’European Shooting Star dans le cadre du Palais de la Berlinale. En 2014, elle avait alors fait impression par son interprétation dans Chrieg et participé à Die Göttliche Ordnung. Elle a également fait impression dans des productions européennes telles que Gravede Julia Ducournau ou alors Tiger Girl de Jakob Lass. Par le biais de la Shooting Stars Awards, l’European Film Promotion EFP distingue ainsi chaque année, dans le cadre de la Berlinale, dix des jeunes actrices et acteurs européens les plus talentueux.  

Productions suisses au Co-Production Market à la Berlinale à l’ EFM

Le Co-Production Market de la Berlinale (du 22 au 26 février 2020) se consacre aux projets de productrices et producteurs à la recherche de partenaires de coproduction. Pour la Suisse ce sont Simon Jaquemet avec Electric Child et Christine Repond avec Antonias Garten qui y participeront.  

L’European Film Market EFM à Berlin présentera en outre huit films avec une participation suisse.

SWISS FILMS sera présente du 20 au 27 février prochain avec un stand (#125) lors de l’European Film Market EFM. L’agence de promotion est mandatée par l’Office fédéral de la culture avec pour but la réalisation de mesures, les conseils et les activités de promotion visant à renforcer les opportunités sur le marché et la visibilité des films suisses à l’étranger.

La Berlinale 2020 se déroulera du 20 février au 1er mars prochain.

Vous vous interesser au cinéma suisse ?

Abonnez-vous!

Voir offre