MENU FERMER

Communication


20.06.2019

la Cinémathèque suisse revoit sa manière de conserver les fichiers numériques


Afin d’assurer sa mission de conservation, la Cinémathèque suisse (CS) a établi des spécifications techniques relatives au dépôt de fichiers numériques.

La mutation numérique de la chaîne de production cinématographique a profondément changé la notion de copie et de son archivage. C'est pourquoi la Cinémathèque suisse a mis à jour les spécifications techniques relatives au dépôt de fichiers numériques, afin d'assurer au mieux la conservation des œuvres déposées sous l'égide de l'Office fédéral de la culture (OFC) ainsi que d'autres fonds régionaux (cinéforom, Berner Filmförderung, Zürcher Filmstiftung, etc.) Ces mesures entrent en vigueur dès à présent. 

Il s'agit de conserver une version de l'œuvre dans la meilleure qualité possible et dans un format compatible avec l’archivage. Ainsi, la Cinémathèque suisse demande un master non compressé et une copie de distribution non cryptée. S’il n’existe pas de master non compressé, le producteur peut, après discussion avec la CS, déposer un master compressé.

La Cinémathèque suisse collecte également le matériel d’exploitation lié aux films qu’elle conserve. Ces objets sont pris en charge par le secteur iconographie et appareils cinématographiques au sein du Département Non-Film.

Pour plus d'infos, cliquez ici.