MENU FERMER

Cinéforom supprime la «règle des 50%»


Communiqué / Cinéforom
05 décembre 2018

Cinéforom fluidifie la collaboration entre les différents fonds régionaux, tout en introduisant une obligation de dépenses de 100% sur le territoire romand.

Le Conseil de fondation de Cinéforom a pris la décision de supprimer le coefficient régional de 50%. Ainsi les projets de réalisateurs romands, produits par des producteurs suisses non romands, seront bonifiés de manière équivalente aux projets produits par des producteurs romands. Cette décision va dans le sens d’une meilleure collaboration entre les différents fonds régionaux.

En contrepartie, une obligation de dépenses en région romande de 100% du soutien de Cinéforom est introduite.Les projets ayant reçu de Cinéforom un soutien de CHF 100'000.- et plus devront fournir un décompte de fin de film vérifié par un réviseur ou une société fiduciaire indépendant.

Étude sur les retombées économiques en région romande

En accord avec les collectivités publiques, Cinéforom a décidé de lancer une étude sur les retombées économiques en Suisse romande générées par les films soutenus. Cette étude, menée par le cabinet Ernst & Young, sera lancée en janvier et ses résultats devraient être publiés en septembre 2019. Il va de soi que la participation active de l’ensemble des producteurs concernés sera déterminante pour la récolte des données.

Ouverture aux nouvelles écritures numériques

Le secrétariat de Cinéforom a été chargé de mettre en place un soutien aux projets innovants dans le domaine des nouvelles écritures numériques. De plus amples informations seront publiées au printemps 2019.

Nouveaux membres

Le Conseil de fondation a nommé en son sein la productrice Joëlle Bertossa et le réalisateur- producteur Daniel Wyss (tous deux issus de l'Aropa) et le producteur Pierre-Adrian Irlé (pour Fonction:Cinéma). Ils remplaceront de manière échelonnée d’ici début mai les sortants Jean-Marc Fröhle, Frédéric Gonseth et Luc Peter.

Enfin le Canton de Genève a désigné M. Emmanuel Cuenod comme l’un des quatre représentants de l’État de Genève au sein de Conseil de fondation, en remplacement de M. Jean-Bernard Mottet.

Limitation de l'aide à la distribution

En raison du dépassement du crédit du soutien à la distribution et des limites budgétaires imparties, le Conseil de fondation de Cinéforom a décidé lors de sa séance du 30 novembre dernier des ajustements suivants pour les films suisses romands qui sortiront dès le 1er janvier 2019 :

Seuil 1 : Si le film atteint 80 représentations publiques et 2'000 entrées, le film reçoit le montant forfaitaire de 10'000.- CHF, payable dès ce seuil atteint.

Seuil 2 : le film reçoit une bonification supplémentaire calculée de façon progressive en fonction du nombre d’entrées plafonnées à 5'000 entrées, avec un montant additionnel maximum de CHF 12'000.- (total maximum du soutien 22’000.-). Seules les entrées annoncées au moment de la livraison du décompte sont prises en compte. Ce dernier doit être livré au plus tard douze mois après la sortie du film.

Vous vous interesser au cinéma suisse ?

Abonnez-vous!

Voir offre