MENU FERMER

Encouragements


03.08.2018

Résultats du 9ème concours de film documentaire-CH du Pour-cent culturel Migros


Lors d’une cérémonie de remise de prix le 2 août 2018 à Locarno, le Pour-Cent culturel Migros a publié les noms des lauréats de la première étape du 9e concours Film documentaire-CH, qui a pour thème l'identité. Chacune des trois équipes ci-dessous reçoit un montant de 25 000 francs pour développer l’idée de film qu’elle a présentée et l’amener au stade de la production. Le gagnant de la deuxième étape sera annoncé pendant les Journées de Soleure 2019.

Les trois lauréats de la première étape sont:

1. Benny Jaberg et Maurizius Staerkle Drux – Ensemble Film, Zurich: «Brave New Switzerland»

Des chercheurs suisses ont développé une méthode permettant de modifier le patrimoine génétique humain qui détermine notre identité biologique. Le nom scientifique de ces «ciseaux génétiques» capables de recomposer l’ADN de chaque cellule et de reprogrammer le génome est CRISPR/Cas9. La prochaine étape de l’évolution est toute proche: des animaux produiront-ils des organes de remplacement pour des humains? Les parents pourront-ils bientôt créer un bébé correspondant à leur idéal?

2. Elodie Pong – Hugofilm, Zurich: «Message in the Bottle»

Les odeurs sont omniprésentes. Qu’elles soient enivrantes ou repoussantes, elles font toujours naître des associations. Rien n’éveille plus d’images et d’imagination qu’un parfum intense. S’entourer d’une certaine odeur est une façon de se positionner, autant pour soi-même que face aux autres. Au fil des siècles, l’industrie de la parfumerie est devenue gigantesque, générant un chiffre d’affaires de près de 30 milliards de francs. Givaudan et Firmenich à Genève sont les deux géants de la branche. Ils produisent presque quotidiennement de nouvelles molécules. Ensemble, les deux entreprises couvrent un tiers du marché mondial des senteurs.

3. Lila Ribi – maximage, Zurich/Lausanne: «(Im)mortels»

Âgée de 102 ans, Greti pense qu’il n’y a rien après la mort. C’est la fin, le néant, le black-out, point final. Sa petite-fille se pose des questions existentielles et souhaite s’intéresser de près à la mort à travers un portrait très personnel des derniers jours de sa grand-mère. Qui suis-je? Pourquoi suis-je née dans cette famille? L’ai-je choisie? La vie a-t-elle un sens?