MENU FERMER

Communication


19.06.2024

Renforcer la création cinématographique suisse et le service public : non à la réduction de la redevance par le Conseil fédéral


Cinésuisse et Cinéconomie saluent vivement le fait que le Conseil fédéral ait rejeté l'initiative populaire «200 Fr. ça suffit!» (initiative SSR) et qu'il se prononce en faveur du service public et donc de la création culturelle et cinématographique suisse. Cinésuisse et Cinéconomie rejettent toutefois le projet du Conseil fédéral d'abaisser la redevance des ménages à 300 francs à partir de 2029.

Le Conseil fédéral a confirmé aujourd'hui son plan, comme il l'avait déjà annoncé au printemps : il abaisse la taxe de ménage de CHF 335 à 300 francs. Cinésuisse et Cinéconomie s'y opposent. L'association et l'alliance comprennent en principe la volonté du Conseil fédéral de continuer à alléger la charge des ménages privés. Toutefois, compte tenu de la situation financière déjà tendue de la SSR, la redevance des ménages ne doit pas être réduite. Les réserves existantes seront probablement épuisées en 2025. Il en résulterait des mesures d'économie qui, dans le domaine de la culture et du cinéma en particulier, devraient conduire à un affaiblissement et à un appauvrissement potentiel de l'offre. Nous insistons sur ce point : la collaboration avec le secteur audiovisuel et culturel indépendant est essentielle pour la cohésion culturelle de notre pays. Les mandats et les coproductions de la SSR sont un terreau indispensable pour une industrie audiovisuelle solide et diversifiée.

 

Le Parlement est confronté à une tâche de taille

Dans l'ensemble, la démarche du Conseil fédéral est choquante. Avant même que le Parlement ne traite de l'initiative populaire et de la question d'un éventuel contre-projet, il crée un fait accompli en agissant par voie d'ordonnance avec un "contre-projet". Cela ne doit pas être le cas. Il faut mettre un terme aux démantèlements successifs de la SSR. Le Conseil fédéral et le Parlement ont la lourde tâche de protéger le service public et l'offre culturelle dans notre pays. Une information indépendante et une offre culturelle diversifiée : telle est la mission de la SSR, qu'elle doit continuer à remplir à l'avenir.

 

Contact :

Matthias Aebischer, Conseiller national et Président Cinésuisse
[email protected] 

Matthias Michel, conseiller aux États et Président Cinéconomie
[email protected] 

(Communiqué de presse)