MENU FERMER

Niklaus Stauss: une vie de photographe

Kathrin Halter
16 novembre 2018

Daniel Schmid (au centre) après la première de son film «Hors saison» sur la Piazza Grande. A ses côtés (depuis la gauche): Marisa Paredes, Sami Frey, Geraldine Chaplin, et Arielle Dombasle, Locarno 1992.


Pendant soixante ans, le photographe zurichois Niklaus Stauss (né en 1938) a immortalisé plus de 50'000 personnalités de la vie culturelle suisse. Il avait une prédilection particulière pour Daniel Schmid, le cinéaste décédé en 2006, qui aimait se mettre en scène pour Stauss entouré d'actrices et de divas. Les clichés de Stauss sont spontanés, enjoués et souvent pleins d'humour.

« Il a su saisir ses contemporains célèbres dans des moments d'inattention. Voilà la grande force de l'œuvre de Niklaus Stauss, qui ne prétend d'ailleurs pas être de l'art », écrit Hans-Michael Koetzle dans l’introduction à la monographie de quelque 400 pages que vient de publier la fille de Stauss, la rédactrice photo Barbara Stauss (née en 1967) chez Edition Patrick Frey.


« Foto: Niklaus Stauss. Mit der Kamera unterwegs seit 1950 »
Edition Patrick Frey, 2018.

Thomas Tribolet, le facilitateur

Nina Scheu
16 novembre 2018

Sauver le patrimoine, l'affaire de toutes et tous

Cécile Vilas, directrice de Memoriav
16 novembre 2018

Vous vous interesser au cinéma suisse ?

Abonnez-vous!

Voir offre