MENU FERMER

Abonnez-vous CHF 55.- par année seulement

Editorial

Célébrer les films

Ces derniers temps, on a souvent parlé de ce qui ne fonctionne pas. Pas assez d’argent, pas assez de public, pas assez de visibilité, pas assez de réseau. Toujours avec diplomatie, et une vraie reconnaissance pour l’argent fédéral, vous nous avez fait part de vos inquiétudes. Ce numéro ne fait pas exception, et les piques ne manquent pas. Si notre rôle est de relayer ces questions, nous voulons aussi, sous le soleil de Locarno, célébrer les films. Parce qu’ils existent et que même s’ils ne sont pas parfaits, ils sont souvent beaux ; parce qu’ils sont faits par des hommes et des femmes qui croient en leur travail ; parce qu’ils sont sélectionnés aux côtés du meilleur de la production mondiale, prêts à se défendre pour eux-mêmes. Avec cette idée en tête, nous avons choisi de vous pré- senter les deux Suisses en compétition internationale, un homme et une femme, une Romande et un Alémanique. Nous vous proposons aussi de découvrir la liste inté- grale des films helvétiques présentés, si vous voulez vous concocter un programme rouge et blanc. Au chapitre des nouveautés, nous profitons de la présence de Bero Beyer, directeur du festival de Rotterdam, pour inaugurer une nouvelle rubrique à vocation internationale, dont le but est de donner la parole à des personnalités extérieures sur la production suisse. Parce que parfois, il faut faire un pas en arrière et écouter pour mieux se comprendre. Au plaisir de vous croiser à Locarno, 

Pascaline Sordet

Numéro actuel  (PDF)

Sommaire n°488