MENU FERMER

Abonnez-vous CHF 55.- par année seulement

Editorial

Faire peau neuve

Emmanuel Cuénod, corédacteur en chef

Comme vous l’aurez remarqué, le Ciné-Bulletin que vous tenez entre les mains est légèrement différent du numéro précédent. Légèrement, car les modifications ne concernent que la première page de votre magazine – laquelle s’est transformée, aujourd’hui, en couverture. Une manière que nous avons souhaitée la plus élégante possible de vous donner le signal d’un changement autrement plus important et profond. Dans les mois qui viennent, Ciné-Bulletin va en effet entamer sa plus grande mue depuis août 1999, lorsqu’il avait été totalement remodelé par Françoise Deriaz. Ce travail, nous avons décidé de ne pas l’accomplir seuls, enfermés dans la tour d’ivoire de nos certitudes journalistiques. Si nous sommes persuadés que Ciné-Bulletin peut constituer un outil formidable au service du cinéma suisse, nous avons aussi conscience qu’il ne peut trouver sa véritable fonction qu’à travers l’utilisation qu’en font ses lecteurs. C’est donc à ces derniers que nous demanderons de nous montrer la voie à suivre. A travers une large consultation des associations et institutions participant au financement de notre magazine, mais aussi à travers les commentaires de ceux qui le lisent chaque mois, il s’agira ainsi de tout reposer à plat. Sans s’interdire quoi que ce soit ni préjuger du résultat.
En cela, Ciné-Bulletin ne fera que s’inscrire dans la lignée des profondes réformes qui traversent aujourd’hui le cinéma suisse. Vous en aurez encore un bon aperçu dans ce numéro. La fin du processus de «faciliation» pour les nouveaux Régimes d’encouragement a apporté de nouvelles réponses à d’anciennes questions. La création, le 1er juillet, de la Fondation romande pour le cinéma rééquilibre les forces toujours centrifuges du septième art helvétique. Les Journées de Soleure seront quant à elles désormais dirigées par une femme de trente-trois ans. Et à Locarno, trois films suisses se retrouvent en compétition pour un Léopard d’or. Bref, d’un bout à l’autre du pays, la nouveauté.

Numéro actuel  (PDF)

Sommaire n°430