MENU FERMER

Abonnez-vous CHF 55.- par année seulement

Editorial

Tout augmente, sauf le crédit du cinéma

Françoise Deriaz, rédactrice en chef

Kathy Riklin est une habile politicienne. C’est du moins ce qu’il ressort de l’interview qu’elle a donnée à CB (voir ci-contre). Membre de la commission du Conseil national en charge de la culture, elle s’engage avec ténacité en faveur de la création artistique et de son rayonnement sur la société. Elle affirme notamment que pour obtenir une rallonge substantielle pour le cinéma au Parlement, en décembre prochain, mieux vaut commencer par convaincre les membres de sa commission. Ce qui a été fait par le groupe de lobbying de Cinésuisse, Vision 2008. Une fois ce parcours balisé, reste encore à accorder les violons des uns et des autres. L’Office fédéral de la culture table sur deux millions, la profession, elle, en demande cinq. La progression galopante des prix exigerait à elle seule de revoir le budget du cinéma à la hausse, mais pas uniquement. Dès l’année prochaine, la SSR SRG idée suisse augmente sa mise dans le Pacte de l’audiovisuel de plus de deux millions par an, convaincue qu’elle est par les résultats du cinéma suisse, mais aussi pour s’aligner sur l’engagement croissant d’autres sources de financement. Le Parlement, lorsqu’il votera le crédit du cinéma, devrait donc penser à garder le leadership de la Confédération dans sa tâche culturelle première. Encore un mot pour le chef-opérateur Matthias Kälin, décédé le 1er septembre à Lisbonne. L’abondance et l’émotion des hommages spontanés que recèle ce numéro en disent long sur les immenses qualités de l’homme, de l’ami, de l’artiste magnifique.

Numéro actuel  (PDF)

Sommaire n°396