MENU FERMER

Abonnez-vous CHF 55.- par année seulement

Editorial

Editorial

Françoise Deriaz, rédactrice en chef

Ainsi, Marc Wehrlin quitte la Section du cinéma de l'Office fédéral de la culture (OFC). Place aux jeunes, dit-il, sans faire l'impasse sur le ras-le-bol venu ternir la fin de son séjour de dix ans à la «maison du cinéma». Quel chef de la Section n'a-t-il pas été critiqué, vilipendé, accusé de tous les maux? Aucun, jusqu'ici, n'a échappé au couperet. Les événements du Festival de Locarno, l'été dernier, ont certes abouti au limogeage de David Streiff, mais Marc Wehrlin n'en est pas moins resté dans la ligne de mire de ses détracteurs. Souvent, sa persévérance, son impartialité et sa conviction ont d'ailleurs été mal interprétées. Espérons qu'avec le recul – et peut-être l'arrivée aux commandes de la Section d'une nouvelle «tête de turc»! – le bilan du tandem Streiff- Wehrlin sera jugé avec plus d'objectivité: augmentation du crédit du cinéma de 19,5 à 35,5 millions de francs (dont 19 millions destinés à la production), ancrage de l'aide liée au succès, création du Prix du cinéma suisse, réforme de l'organisation de l'encouragement du cinéma. Ce qui n'est tout de même pas rien! Avec le départ de David Streiff et de Marc Wehrlin – qui reste malgré tout dans les parages puisqu'il est nommé directeur adjoint de l'OFC – le paysage du cinéma rajeunit aussi de façon spectaculaire. Le cinéaste Romed Wyder remplace son confrère Matthias von Gunten à la tête de l'Association suisse des scénaristes et réalisateurs de films (ARF/FDS) et la productrice Elena Pedrazzoli, secondée par le cinéaste Christian Davi, succède à Ruth Waldburger au Groupe Auteurs, Réalisateurs, Producteurs (GARP). L'Association suisse des producteurs de films (SFP) continue pour sa part à être présidée par l'avocat Willi Egloff, désormais épaulé par le producteur Lukas Hobi. Faut-il déduire de l'arrivée «aux affaires» d'une nouvelle génération du cinéma suisse que l'unité de la profession est à portée de main? Souhaitons-le!

Numéro actuel  (PDF)

Sommaire n°355